Questionnements

Traitement des schémas répétitifs


Une des découvertes les plus importantes de la thérapie psychanalytique veut que nous revivions sans cesse les traumatismes de l'enfance. C'est la compulsion de répétition de Freud.


Un enfant d'alcoolique aura tendance à épouser une personne alcoolique. L'enfant victime d'abus aura tendance à épouser une personne violente ou à abuser à son tour de ses enfants. L'enfant victime d'abus sexuels pourrait se prostituer à l'âge adulte. L'enfant dominé se laissera souvent dominer par les autres.


C’est un phénomène déconcertant !


Pourquoi agissons-nous ainsi ? Pourquoi revivons-nous notre souffrance, pourquoi perpétuons-nous notre malheur ? Pourquoi ne cherchons-nous pas plutôt à nous construire une vie nouvelle qui nous permettra d'échapper à ces modes habituels de comportements ?


Il n'y a guère d'exceptions à cette répétition autodestructrice des scénarios qui ont marqué notre enfance. Parvenus à l'âge adulte, nous parvenons à recréer des circonstances remarquablement similaires à celles qui, dans l'enfance, contribuaient à notre détresse. Un complexe englobe tous les moyens que nous prenons pour recréer ces scénarios.


Complexe, pattern sont des termes scientifiques pour décrire un concept provenant de la psychologie cognitive et des thérapies comportementales et cognitives qui en découlent.


Par pattern, on entend tout un univers de croyances profondes sur nous-mêmes et sur le monde, croyances acquises dans la plus tendre enfance. Un pattern est un ensemble de sentiments et de représentations partiellement ou totalement inconscients, pourvus d'une puissance affective qui organise la personnalité de chacun : complexe d'Œdipe, de castration, d’échec, d’abandon, d’insécurité, de culpabilité, d’infériorité, etc.


Ces patterns sont souvent séparés, opposés à la personnalité consciente. L’énergie psychique du pattern reste bloquée et la conscience n'en bénéficie pas directement, mais lutte contre elle. Il y a donc inhibition, baisse de la concentration, manque d'adaptation à la vie quotidienne, fatigue, tension, surmenage émotif, stress négatif.


Les patterns s’organisent en complexe au sein même de la partie inconsciente de la psyché et l’aide d’un professionnel est alors grandement recommandée. Se débattre dans ses patterns ne fait qu’aggraver la situation, comme si l’on était pris dans une toile d’araignée.


Combien de personnes se surendettent plusieurs fois, divorce plusieurs fois en étant certaine que chaque fois c’est le bon partenaire ? Etc.


Article lié : La thérapie des schémas



Stéphanie Fink et Pascal Patry

Navigation Ateliers Accompagnement Plan du site Mentions légales Les grands dossiers Contact Articles Questionnements Tables rondes